Violences policières ! Une réalité enfin dévoilée

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. police de proximité dit :

    Certes, un point de vue qui a de la hauteur, qui parle du déséquilibre entre le terrain et la mentalité, la formation de jeunes policiers, mais qui omet les violences quasi permanentes anti-policières de ces territoires perdus par la République depuis l’abandon en 2003 de la morte-née police de proximité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code